L'école doit donc permettre d'apprendre ce qui est utile au bonheur du plus grand nombre avec une économie de moyens et un moindre coût intellectuel.