La leçon de Nietzsche est toujours d'actualité qui enseigne qu'un bon maître apprend d'abord à ce qu'on se déprenne de lui, d'une part, et, d'autre part, que c'est en se suivant soi-même qu'on est véritablement un disciple.