Ce n'est pas celui qui s'abstient du plaisir qui le maîtrise, mais celui qui s'en réjouit sans excès. De même que maîtrise un navire ou un cheval non pas celui qui ne les utilise pas, mais celui qui les dirige où il veut.