Si le royaume des cieux appartient aux pauvres, nul doute qu' au Vatican se compte un nombre considérable de damnés.