Un journaliste français c'est soit une pute, soit un chômeur.