La police de la pensée est assurée dans toute la société par le réseau serré constitué par de multiples institutions et organisations, où se conjuguent les adversaires d’hier, entreprises et syndicats, Église et franc-maçonnerie...