S'il y a quelque chose que dieu hait, c'est les insoumis et ceux qui savent ; il n'aime que les dociles et les ignorants. C'est la condition première et sublime de la foi. [...] Je ne comprends pas donc je crois.