L'oppresseur dispose d'une rhétorique justificative par laquelle il cache sous une fausse représentation ses buts véritables et les méthodes qu'il emploie pour les atteindre.