Je prend le terrorisme au sérieux, comme nous tous je pense. Et je pense qu'il est déloyal de la part du gouvernement d'invoquer et en quelque sorte d'offenser notre mémoire en expliquant le traumatisme national dont nous avons tous souffert.