Et les gens se taisent, résignés, intimidés, neutralisés par le chantage du mot "raciste".