Il est inutile de parler de l'amour, car l'amour possède sa propre voix, et parle de lui-même.