Il y a ceux que l'on tolère, il y a ceux que l'on aime et il y a ceux qui nous sont impossibles à côtoyer.