Les lois ressemblent à des toiles d'araignée, suffisamment solides pour ne retenir que les faibles, mais trop ténues pour retenir les forts.