Le peu embarrasse souvent plus que le manque.