A quoi sert de se confesser lorsqu'on aime le fruit de sa faute ?