L'art recèle toujours des évocations de la condition mortelle.