Le patriotisme, c'est bon pour les Africains et les Asiatiques. Chez les Russes, c'est déjà  suspect ; en France, ça passe pour du gâtisme : les esprits avancés doivent avoir le patriotisme des autres.