Nul n'est puni à cause de ses pensées.