La volonté ne consent au mal que par crainte de tomber dans un mal plus grand.