Un corps peut-il guérir, dont le coeur est malade ?