La raison est donnée à l'homme pour lui faire reconnaître qu'elle ne sert à rien.