Si t'as idée d'arriver centenaire, crains Dieu bien sûr, mais crains surtout les courants d'air.