Celui qui n'a pas le goût de l'absolu se contente d'une médiocrité tranquille.