Une oeuvre d'art n'est jamais immorale. L'obscénité commence où l'art fini.