Pour éteindre le remords, il n'est que de renouveler souvent l'acte qui l'a fait naître.