Tant que l'irrémédiable est en suspens, l'angoisse rôde, pire que la défaite.