A cause de la non-disponibilité des femmes, la masturbation est devenue le fléau de la civilisation occidentale.