Ah ! Monsieur, on ne se méfiera jamais assez de la poésie.