Il y a souvent plus de vice à effleurer le mal qu'à le pratiquer franchement.