Ce qui reste éternellement incompréhensible dans la nature, c'est qu'on puisse la comprendre.