L'erreur des démocrates est de croire que leur vérité en soit une pour tout le monde, et force l'adhésion.