content top

Temps qui passe

Je connais maintenant la dfinition de la guerre : la guerre, c'est la mort des autres. On ne la laisse durer que parce que ce sont les autres qui la font et qui en meurent.

  

Il reste toujours quelque chose de l'enfance, toujours...

  

Enfance. Priode intermdiaire de la vie humaine entre l'idiotie de la prime enfance et la folie de la jeunesse, deux stades au-dessus de la faute originelle et trois stades en dessous des remords de la vieillesse.

  

La jeunesse n'a qu'un temps.

  

Le genre humain, qui devrait avoir six mille ans de sagesse, retombe en enfance chaque nouvelle gnration.

  

J'attends la mort avec l'impatience d'une vierge au soir de ces noces : pour passer ma premire nuit avec Dieu !

  

Il cherche la jeunesse mesure qu'il vieillit. Il l'esprait. Il l'attend encore. Mais il va bientt mourir.

  

La vrit arrive toujours la dernire, et fort tard, parce qu'elle a pour guide un boiteux, qui est le temps.

  

Pour les jeunes gens, tout ce qui a plus de vingt cinq ans, c'est la vieillesse ; trente, cinquante, ce sont des variations infimes et sans intrt.

  

La mort, c'est dur, mais bien moins qu'un caillou dans les lentilles.

  

Le courage, c'est de comprendre sa propre vie... Le courage, c'est d'aimer la vie et de regarder la mort d'un regard tranquille... Le courage, c'est d'aller l'idal et de comprendre le rel.

  

La mort a n'existe pas.

  

Rides : des sillons o, la plupart du temps, il n'a rien pouss.

  

Votre jeunesse et votre sincrit. C'est peu pour s'en aller dans les mandres du monde.

  

Les miroirs sont les portes par lesquelles la Mort va et vient.

  
content top