content top

Recherche mot : vrai

Ce qui compte ici, c'est sa prescience : si le réel ne ressemble pas vraiment à la réalité, il finira bien par s'y conformer un jour.

  

Je découvrais la gauche dont le caviar ouvre chacun des repas de la droite cassoulet pour les dîners très conviviaux dont les miettes sont ramassées par des domestiques.

  

La philosophie montre alors son pouvoir de nuisance : elle est capable de démontrer avec autant d’efficacité et d’aplomb le vrai et le faux, le bien et le mal.

  

Les chrétiens prétendent que la famille de Jésus a pris la fuite en Égypte parce qu’on avait fait savoir à Hérode qu’un enfant venait de naître et qu’il devrait un jour régner à sa place. Le roi a massacré les enfants. Jésus a été épargné.

  

On devrait croire un philosophe quand sa vie témoigne de ce qu'il dit.

  

Celui qui n'a pas connu la vraie souffrance ne peut pas désirer la paix véritable.

  

On devient vraiment majeur en donnant à ceux qui ont lâché les chiens contre nous sans savoir ce qu'ils faisaient le geste de paix nécessaire à une vie par-delà le ressentiment - trop coûteux en énergie gaspillée. La magnanimité est une vertu d'adulte.

  

Posséder, c'est être l'esclave des choses, de l'avoir, de la propriété. Ce peuple libertaire n'est l'esclave de rien ni de personne. Aucun objet ne saurait lui être un lien ! Quand on "est" vraiment, ontologiquement, on n'a pas besoin d'avoir, matériellement.

  

La psychanalyse, c'est la thèse de ce livre, est une discipline vraie et juste tant qu'elle concerne Freud et personne d'autre.

  

La psychanalyse, c'est la thèse de ce livre, est une discipline vraie et juste tant qu'elle concerne Freud et personne d'autre.

  

Le faux devient une modalité du vrai.

  

L'essentiel consiste à ne pas mourir de son vivant donc à mourir vivant - ce qui n'est pas le cas d'un certain nombre de personnes mortes depuis bien longtemps de n'avoir jamais appris à vivre, donc pour n'avoir jamais vraiment vécu.

  

Le bien et le mal, le vrai et le faux, le juste et l' injuste, le beau et le laid relèvent de décisions humaines, contractuelles, relatives et historiques.

  

Pourquoi faut-il que les hommes soient si peu conscients du fait que, dans quelques secondes ou dans quelques dizaines d'années, ce qui est identique en regard de l'éternité, ils sont tous condamnés à mort et qu'ils devraient vivre en conséquence ?

  

Ça n'est pas le vote qui devrait être obligatoire, mais le respect de ses engagements de la part des élus.

  
content top