content top

Recherche mot : voila

La vie philosophique, voilà le génie de la pensée antique!Elle donnait l'exemple, montrait la voie.

  

La volonté de puissance, voilà la force qui meut toute réalité !

  

L'impératif catégorique de l'éthique hédoniste a été justement formulé par Chamfort dans un aphorisme définitif: "Jouis et fais jouir sans faire de mal ni à toi ni à personne, voilà toute morale".

  

Redescendre le ciel sur terre, voilà l'objectif de tout philosophe hédoniste. Et pour ce faire, la religion campe l'ennemi prioritaire.

  

Un prolétaire disposant d'un pouvoir plaît moins à Bakounine qu'un bourgeois qui n'en a pas, car le pouvoir, voilà l'ennemi.

  

Voilà le fond de toute religion : obéir, se soumettre, renoncer à soi, à l'intelligence, à la raison, se contenter d'être la chose de Dieu...

  

Schopenhauer n'a rien à faire du bonheur, qu'il sacrifie à la vérité... Voilà tout le mystère !

  

Voilà donc la Volonté de Puissance:le mouvement de la vie qui veut la vie...

  

Le comportement de Gulliver illustre à ravir la leçon de La Boétie : "Soyez résolus de ne plus servir et vous voilà libres".

  

Le comportement de Gulliver illustre à ravir la leçon de La Boétie : "Soyez résolus de ne plus servir et vous voilà libres".

  

Phrase sublime : soyez résolus de ne plus servir, et vous voilà libres, écrit l'ami de Michel de Montaigne.

  

C'est tout son génie de philosophe qui ne joue pas au penseur, ne s'écoute pas penser et ne se regarde jamais écrire. Voilà pourquoi, familiers de l'inverse, les professionnels ne le tiennent pas pour l'un des leurs.

  

L'organisme qui pâtit, voilà qui fait le philosophe, celui seul qui écrit avec son sang.

  

Savoir qu'il nous faut un point de repère existentiel pour pouvoir mener une vie digne de ce nom, voilà qui donnait à l'enfant que j'étais une colonne vertébrale pour enrouler son être.

  

Schopenhauer n'a rien à faire du bonheur, qu'il sacrifie à la vérité...Voilà tout le mystère !

  
content top