content top

Recherche mot : vocation

La convocation de l'universel dissimule souvent le minuscule et piètre intérêt égocentrique.

  

La critique du christianisme est critique ; celle de l'islam, provocation. Pour l'islam, il n'y a que les croyants et les infidèles. Infidèles, nous le sommes, certes.

  

Il est évident que, pour les catégories les plus pénalisées, le principe de sobriété n’a aucun sens et pourrait légitimement être interprété comme une provocation, ou de la dérision.

  

Il nous faudra répondre à notre véritable vocation, qui n'est pas de produire et de consommer jusqu'à la fin de nos vies, mais d'aimer, d'admirer et de prendre soin de la vie sous toutes ses formes.

  
vie

Ecrire n'est pas une vocation, mais un désir ferme de provocation.

  

Un journaliste, c'est quelqu'un qui a manqué sa vocation.

  

L'art recèle toujours des évocations de la condition mortelle.

  

L'humain déborde de résignation et possède, enfouie dans ses fibres les plus secrètes, la vocation de la douleur.

  

Le véritable poète a pour vocation d'accueillir en lui la splendeur du monde.

  

La chance est un hasard, le bonheur une vocation.

  

Battre les records, c'est l'idée fixe d'un véritable sportif, et il y a là comme une usurpation par le corps de cette vocation spirituelle du chrétien : se dépasser soi-même.

  

Quiconque s'avise d'atténuer notre solitude ou nos déchirements agit à l'encontre de nos intérêts et de notre vocation.

  

La déception de celui qui s'est cru une vocation de grand mystique et s'aperçoit finalement qu'il est déjà  bien difficile d'être tout bonnement fidèle.

  

Il y a des femmes honnêtes, comme il y a des vocations manquées.

  

La vocation est un courant qu'il est bon d'entraver à sa source pour voir si c'est un fleuve ou si ce n'est qu'un ruisseau.

  
content top