content top

Recherche mot : vivons

Nous savons ce que Darwin nous a appris en publiant L'Origine des espèces en 1859, mais nous vivons comme si nous ne le savions pas.

  

Je ne suis pas convaincu que l'image fasse comprendre. Barthes disait : "un jour, l'image aura le dernier mot". Et, nous vivons ces temps tragiques où l'on exprime que par image, que l'on comprend que par image et qu'à vrai dire vous devez, par rapport à un public qui est formaté pour le visuel, pour le sensoriel, mais qui a fait tout abandon de l'esprit critique, vous devez viser l'émotion, le cœur et tout ce qu'il y a de poisseux dans l'homme. Vous en faites un métier.

  

Il en est ainsi pour la banque de fer, c'est un temple ! Nous vivons tous dans son ombre, bien que peu de gens s'en rendent compte ! On ne peut pas leur échapper, on ne peut pas les tromper, ni non plus les influencer avec des faux-fuyants. Si on leur doit de l'argent et qu'on se refuse à faire banqueroute soi-même, on rembourse la dette !

  

La vie peut être courte ou longue, tout dépend de la façon dont nous la vivons.

  

Si nous vivons dans l'erreur, ce n'est pas parce que la vérité est difficile à voir, elle saute aux yeux ; nous vivons dans l'erreur parce que cela nous est plus commode.

  

Nous vivons avec nos défauts comme avec les odeurs que nous portons : nous ne les sentons plus ; elles n'incommodent que les autres.

  

Nous tenons de notre famille aussi bien les idées dont nous vivons que la maladie dont nous mourrons.

  

Nous vivons une société beaucoup trop permissive. Jamais encore la pornographie ne s'était étalée avec une telle impudeur. Et en plus, les films sont flous !

  

La plupart de nous vivons dans notre tête, ressassant soucis, échecs passés et catastrophes futures. Le toucher d'une main bienveillante nous ramène dans le monde présent et nous aide à être de nouveau en phase avec la réalité.

  

Nous nous conduisons comme des gens qui doivent toujours vivre et nous ne vivons jamais.

  

Nous vivons de l'ombre d'une ombre. De quoi vivra-t-on après nous ?

  

Nous vivons au milieu d'une mer de pauvreté. Néanmoins on peut réduire cette mer. Notre travail n'est qu'une goutte dans un seau, mais cette goutte est nécessaire.

  

Nous vivons dans une société trop permissive. Jamais la pornographie ne s'est étalée avec une telle impudeur. Et en plus les films sont flous.

  

Le temps politique est un temps différent de celui que nous vivons dans le quotidien.

  

C'est une très belle histoire que nous vivons, puisque nous la vivons.

  
content top