content top

Recherche mot : villes

Loin de nos villes comme octobre l'est d'avril, sache qu'ici reste de toi comme une empreinte indélébile.

  

Les villes ont tué le ciel. La clarté électrique du moindre village pollue les cieux que l’on ne voit plus.

  

Ajoute foi à ce qui est raconté au sujet des punitions divines, qui descendent sur des villes corrompues et des personnes tyranniques et vois comment la vérité remporte la victoire.

  

C'est une remarque bien digne d'attention que les grands fleuves passent généralement au pied des grandes villes.

  

Le rêve de la vie champêtre a été de tout temps l'idéal des villes et même celui des cours.

  

Les hommes se rassemblent dans les villes pour vivre. Ils y restent ensemble pour jouir de la vie.

  

Le mariage est mère du monde, il préserve les royaumes, remplit les villes et les églises, et même le paradis.

  

Pourquoi, dans les villes où l'on passe, s'applique-t-on à choisir douze cartes postales différentes - puisqu'elles sont destinées à douze personnes différentes ?

  

J'ai la nostalgie d'une de ces vieilles routes sinueuses et inhabitées qui mènent hors des villes... une route qui conduise aux confins de la terre... où l'esprit est libre...

  

Souvenez-vous que les murs des villes ne se forment que du débris des maisons des champs.

  

Il n'est pas besoin de passer devant les objets quand les objets passent devant nous : aussi les habitants des grandes villes ne croient pas avoir besoin de voyager.

  

A la campagne et dans les petites villes, faire de la politique, ce n'est, le plus souvent, que haïr son voisin.

  

Les Français sont si fiers de leurs vins qu'ils ont donné à certaines de leurs villes le nom d'un grand cru.

  

Hâtons-nous de profiter de certaines villes tant qu'elles sont encore mortes.

  

Dans les grandes villes modernes, les gens courent après eux-mêmes. Ils s'atteignent rarement.

  
content top