content top

Recherche mot : vieux

À ce stade, une remarque et une question. La remarque : il arrive, certes rarement, mais il arrive tout de même que les racistes, les islamophobes, les misogynes, les antisémites et consorts me rendent envieux : cela doit être tellement reposant d’avoir trouvé sa place dans le monde, de vivre dans la certitude, d’avoir démasqué le coupable, d’avoir trouvé la raison de tous les maux de l’existence… La question : n’as-tu pas l’impression de retarder d’une guerre, d’être devenu le ringard de service ?

  

Le discours sur la décadence est vieux comme le monde, il cache une propension atrabilaire au ressentiment, un talent certain pour la pensée réactive, sinon réactionnaire. Dans toutes les hypothèses, il est symptomatique et désigne un individu qui soit n'a rien à dire, soit n'a plus rien à dire, dans les deux cas qui est épuisé.

  

Il s'agit donc de réactiver le vieux geste dont il est question dans les Actes des apôtres (19.19) : brûler les livres qu'on estime dangereux pour la fiction qu'on défend.

  

Comme il y a dans certains quartiers une majorité de gens qui viennent de l'immigration arabo-africaine, et c'est tout à fait normal aussi, ils vivent à leur manière, et donc les gens minoritaires, les français autochtones minoritaires, dès qu'ils peuvent, quand ils ont les moyens, s'en vont. Parce que pour les petits vieux qui n'ont pas les moyens, ils restent là et ils sont obligés de faire des kilomètres pour trouver une boucherie qui ne soit pas halal, justement c'est ça toute l'histoire et donc dès qu'ils peuvent ils quittent tous ces coins là.

  

Dans chaque vieux, il y a un jeune qui se demande ce qui s'est passé.

  

Les vieilles histoires sont comme de vieux amis. Il faut leur rendre visite de temps à autre.

  

J’adore les objets usés. Je n’aime pas la nouveauté... Je continue à porter de vieux vêtements. Mais j’en porte aussi des nouveaux. Ces vieux vêtements que j’aime tant sont indémodables. Ils offrent une qualité intemporelle et une sensibilité hors de la mode... Ils sont utilitaires, ce sont des vêtements de travail, ils ont une sincérité qui leur est propre, pour ainsi dire.

  

J’ai toujours été inspiré par les images du rêve américain : des familles à la campagne, de vieux tracteurs, des vieilles fermes, faire du bateau sur les côtes du Maine, parcourir les routes boueuses dans une vieille voiture familiale lambrissée, une décapotable remplie de jeunes collégiens avec une coupe en brosse, des sweatshirts et des baskets effilochées.

  

À partir de la cinquantaine, je le dis comme je le pense, on n'est plus qu'un vieux cabot.

  

Un jeune con est assurément plus redoutable qu'un vieux, il a tout l'avenir devant lui.

  

Dieu est un vieux monsieur qui adore se faire prier.

  

N'être plus écouté : c'est cela qui est terrible lorsqu'on est vieux.

  

Ah ! le vieux rêve des gens honnêtes : pouvoir tuer quelqu'un en état de légitime défense.

  

C'est grand peine d'être pauvre et vieux, mais ne l'est pas qui veut.

  

Ce qu'il y a de bien quand on devient vieux, c'est que toutes ces choses que vous n'avez pas pu avoir quand vous étiez jeune, vous n'en avez plus envie.

  
content top