content top

Recherche mot : vanite

Ce qui rend les douleurs de la honte et de la jalousie si aiguës, c'est que la vanité ne peut servir à les supporter.

  

La souffrance endurée nous donne quelquefois trop d'assurance ; elle-même a sa vanité.

  

Rien n'est plus douloureux pour la peau délicate de la vanité que l'application d'une âpre vérité.

  

Il y a toujours une chose qu'un Français respecte plus que sa maîtresse, c'est sa vanité.

  

La vanité est l'écume de l'orgueil.

  

Curiosité n'est que vanité. Le plus souvent, on ne veut savoir que pour en parler.

  

La fausse modestie est le dernier raffinement de la vanité.

  

La flatterie est une fausse monnaie qui n'a de cours que par notre vanité.

  

L'aristocratie a trois âges successifs : l'âge des supériorités, l'âge des privilèges et l'âge des vanités. Sortie du premier, elle dégénère dans le second et s'éteint dans le dernier.

  

Il y a dans l'aveu public des angoisses du coeur, et de ses voluptés non moins amères, une vanité et une profanation gratuites.

  

Parler de charité, c'est parler de vanité, et de commerce. Car on donne pour paraître ou pour plaire à Dieu. Dont plusieurs croient acheter ainsi la protection...

  

Aimer n'est pas, ne peut pas être le seul objectif d'une vie. Ce n'est qu'une sorte de vanité déguisée.

  

L'orgueil est un plaisir de la nuque. La vanité est un plaisir des reins.

  

Nul lieu n'offre de la vanité des espérances humaines une preuve plus frappante qu'une bibliothèque publique.

  

Tout homme a le droit d'être vaniteux tant qu'il n'a pas réussi.

  
content top