content top

Recherche mot : tyran

Les Américains sont "les esclaves d'un tyran économique et moral". Esclaves du négoce, des préjugés, des conventions, du commerce, de l'industrie, de l'argent. La politique, quelle qu'elle soit, ne remet jamais ces vices en cause.

  

Il n'est d'autre remède aux tyrannies que de cultiver l'énergie des puissances singulières, des monades.

  

Pas de grandeur dans le mesquin, dans le tyran ou l'assassin ; ils n'ont de maître que leur instinct animal et vaurien.

  

Ajoute foi à ce qui est raconté au sujet des punitions divines, qui descendent sur des villes corrompues et des personnes tyranniques et vois comment la vérité remporte la victoire.

  

Le gouvernement représentatif est une tyrannie des parleurs. Les parleurs gouvernent le monde ; ils nous étourdissent, ils nous assomment, ils nous pillent, ils nous sucent le sang et se moquent de nous.

  

Le courage n'est pas toujours de défier les tyrans et les dictatures, mais simplement de faire face à son miroir.

  

Il n'y a plus de patrie ; je ne vois d'un pôle à l'autre que des tyrans et des esclaves.

  

La beauté est une courte tyrannie.

  

S'il fallait choisir, je détesterais moins la tyrannie d'un seul que celle de plusieurs. Un despote a toujours quelques bons moments ; une assemblée de despotes n'en a jamais.

  

De la peur de tous naît, sous la tyrannie, la lâcheté du plus grand nombre.

  

De mauvaises lois sont la pire sorte de tyrannie.

  

La justice sans la force est impuissante; la force sans la justice est tyrannique.

  

Tous les vrais grands hommes aiment à se laisser tyranniser par un être faible.

  

Tous les hommes seraient des tyrans s'ils le pouvaient.

  

L'histoire de la femme est l'histoire de la pire forme de tyrannie que le monde ait jamais connue : la tyrannie du faible sur le fort. C'est la seule tyrannie qui perdure.

  
content top