content top

Recherche mot : tuer

Seul est grand celui qui peut nuire ou tuer, mais qui s'en abstient. Il en va des individus comme des pays.

  

Esthétique: d'un coté, l'artiste produit, certes, mais le spectateur doit également effectuer la moitié du chemin pour que s'accomplisse la totalité du trjet esthétique: naissance du regardeur artiste...

  

La discrimination entre les hommes et les animaux ne saurait s’effectuer à partir de la faculté de raisonner ou de parler.

  

Quand la France et ses alliés rasent un village de 500 personnes pour tuer deux djihadistes, il est compréhensible que l’Occident suscite une haine contre lui chez les musulmans de la planète.

  

Haut fonctionnaire en retraite, plus proche de la biscotte sans sel que de l'hoplite, dont l'activité principale consiste à censurer les intervenants qui essaient encore, par leur insoumission, de perpétuer l'esprit de Serge André Yourevitch Verebrussoff de Beketch sur Radio Courtoisie...

  

Il faut nous restituer la liberté de discrimination que l'on nous a ôtée en 1972 avec la loi Pleven.

  

Je n'ignore point que la résistance qu'oppose la routine, cette ennemi aveugle et opiniâtre du bien qu'on lui présente, tant qu'il porte le caractère de la nouveauté ; je sais avec quelle persévérance elle se replie sans cesse sur elle-même pour perpétuer son empire.

  

On ne regarde pas souvent dans les yeux un gars prêt à tuer parce que ça lui paraît une bonne idée sur le moment.

  

Je ne suis pas antiévolution et je ne souhaite pas que des peuples restent pétrifiés dans des attitudes et des comportements surannés. Mais je prétends que l'évolution proposée par le monde occidental ne doit pas forcément être généralisée. D'autres voies sont à expérimenter, selon d'autres critères et d'autres valeurs, de façon à constituer un recours dans le futur. Je crois en particulier à une nouvelle civilisation agraire, enrichie de connaissances nouvelles, avec une dimension esthétique, poétique et donc spirituelle.

  

Un homme qui est déjà mort n'hésite pas à tuer.

  

Si on travaille pour gagner sa vie, pourquoi se tuer au travail ?

  

Explique-moi donc en quoi il est plus noble de tuer dix mille hommes au combat qu'une douzaine à table ?

  

Certains ont pensé qu’il fallait tuer ceux qu’on désespérait de guérir. Cela est mal.

  

Tu essaies de me tuer, mais tu n'arrives même pas à tuer mon ennuie !

  

Les pires lecteurs sont ceux qui lisent comme on tricote. Mécaniquement, pour tuer le temps et non pour vivre. Ou pour se donner des airs.

  
content top