content top

Recherche mot : triste

L'optimiste est celui qui sait à quel point le monde peut être triste. Le pessimiste est celui qui le découvre tous les jours.

  

C'est si ennuyeux, le deuil ! A chaque moment, il faut se rappeler qu'on est triste.

  

Il y a une tristesse ouvrière dont on ne guérit que par la participation politique.

  

Nous sommes si aveugles que nous ne savons quand nous devons nous affliger ou nous réjouir : nous n'avons presque jamais que de fausses tristesses ou de fausses joies.

  

L'optimisme c'est aussi de dire qu'il y a de la tristesse dans la vie, du malheur. Dire que tout va bien, que tout va bien se passer, ce n'est pas de l'optimisme, c'est de la bêtise.

  

La diligente abeille n'a pas de temps pour la tristesse.

  

Un coeur patient est un coeur triste.

  

Les deux sciences les plus tristes : la psychiatrie et l'histoire ; l'une étudie les faiblesses de l'individu, l'autre les faiblesses de l'humanité.

  

Si nous ne voyions autour de nous que des gens joyeux, la gaieté finirait par devenir d'une tristesse désespérante.

  

La vie n'est pas triste. Elle a des heures tristes.

  

L'amour est une triste histoire, toujours fatale pour quelqu'un.

  

On atteint aisément une âme vivante à travers les crimes, les vices les plus tristes, mais la vulgarité est infranchissable.

  

Les jours sont faits pour sonner l'un après l'autre comme une volée de cloches. C'est le coeur de l'homme qui leur sert de battant. Si le coeur n'y est pas, les jours sont tristes.

  

Des jeunes gens antisémites, ça existe donc, cela ? Il y a donc des cerveaux neufs, des âmes neuves, que cet imbécile poison a déjà  déséquilibrés ? Quelle tristesse, quelle inquiétude, pour le vingtième siècle qui va s'ouvrir !

  

Voyager est un des plus tristes plaisirs de la vie.

  
content top