content top

Recherche mot : triompher

Nous avons vu que l'éloquence est une appropriation de l'esprit de l'autre ; c'est une force violente, irrespectueuse, immorale et mensongère. Que reste t'il ? la préoccupation de faire triompher une vision ; le bonheur de savoir qu'on le peut en terrassant son adversaire, en tuant la pensée de l'autre et en le laissant mort à son idée.

  

Le savoir, la conscience, la raison, la justice et la paix triompheront, tôt ou tard ; ce sont des idéaux inhérents à notre existence.

  

Pour triompher, le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien.

  

Une armée de fourmis peut triompher d'un serpent venimeux.

  

Les imbéciles ont toujours été exploités et c'est justice. Le jour où ils cesseraient de l'être, ils triompheraient, et le monde serait perdu.

  

Vaincre sans péril est peut-être la seule chance de triompher sans péril.

  

Dans une révolution, on doit triompher ou mourir.

  

Le sport va chercher la peur pour la dominer, la fatigue pour en triompher, la difficulté pour la vaincre.

  

Convaincre, c'est triompher d'un adversaire, c'est une contrainte exercée par une intelligence sur une autre.

  

Vaincre la colère, c'est triompher de son plus grand ennemi.

  
content top