content top

Recherche mot : totalement

L'hédonisme implique un réel totalement dépourvu de sacré. La seule concession faite à la dévotion concerne la jouissance.

  

L'abandon de la France rurale, ringardisée par les médias et oubliée des politiques pour qui il n'y eut, pendant des années, de détresse et de pauvreté que dans les banlieues, nous raconte surtout à quel point nous avons totalement perdu de vue la dimension charnelle de l'identité française.

  

La mort d'aucun individu, parmi les humains, n'est importante. Lorsqu'on meurt et qu'on laisse une oeuvre après soi, on ne meurt pas complètement. On ne meurt pas totalement tant que demeure l'humanité...

  

L'Amour se lasse parfois de ne parler qu'un langage de douceur. Alors laissons-le se manifester dans toute sa splendeur, brûlant comme le soleil et détruisant des forêts de ses rafales. Si l'un des partenaires se livre totalement, l'autre en fera autant.

  

Pour s'élever, l'homme doit s'avouer totalement à lui-même.

  

La paresse est la mère miraculeuse du travail... parce que le père est totalement inconnu.

  

Le futur, pour les hommes et autres organismes vivants, est totalement imprévisible ; nous créons notre propre histoire, bien que dans des circonstances que nous n'avons pas choisies.

  

Paresse. Suspension d'activité totalement injustifiée chez un inférieur.

  

Rien ne définit mieux l'être humain que sa disposition à faire des choses absurdes pour obtenir des résultats totalement improbables.

  

L'ivresse est un phénomène à rapprocher de ces illuminations qui rendent les êtres humains totalement méconnaissables.

  

Platonique. L'amour platonique est une dénomination totalement aberrante de la relation affective entre un glaçon et un défaillant.

  

Dieu est totalement libre, même à l'égard de sa propre existence.

  

Quand on se connaît bien, si on ne se méprise pas totalement, c'est parce que l'on est trop las pour se livrer à des sentiments extrêmes.

  

Rien de ce qui est fini n'est jamais complètement achevé tant que tout ce qui est commencé n'est pas totalement terminé.

  

La vie étant un éternel recommencement, seule l'acceptation de la défaite signifie la fin de tout. Tant et aussi longtemps que l'on sait recommencer, rien n'est totalement perdu.

  
content top