content top

Recherche mot : tete

Le pire n’est pas que le monstre soit, mais qu’il n’ait pas toujours la tête de l’emploi…Quand il ressemble à ce qu’il est, la chose devient facile. Mais la plupart du temps, le monstre arbore une figure humaine…

  

Le matérialiste ne connaît d'autre dimension au temps que le présent. Tout s'y rapporte et le passé, aussi bien que le futur, ne sont que des versions ludiques inscrites dans la plus pure des immédiatetés : on se souvient, on imagine, on a la nostalgie, on échafaude, mais le tout dans le seul cadre du point momentané dans lequel on se trouve.

  

Même pendant mon sommeil les idées de Schopenhauer dansaient dans ma tête sans que je sache si je lisais encore ou si je dormais...

  

Ne pas viser la sainteté, mais la sagesse.

  

Vous avez vu le physique des animateurs de Canal+ ? Même déjà, on voit qu’anthropologiquement, c'est des merdes, c'est des sous-hommes. Ils ont une grosse tête avec un tout petit corps, vous savez ? Des espèces de, c'est des mutants. J'ai l'impression que si je souffle, ils s'envolent, enfin je veux dire. Et j'imagine la trouille physique qu'ont ces mecs-là, s'ils sont confrontés à une vraie réalité.

  

Un jour je vais me retrouver face à Olivier Besancenot, physiquement. Je vais l'attraper un jour. En tête à tête. Et j'aurai mes gardes du corps pour bloquer les siens, j'dirai « maintenant on va s'arranger tous les deux ». Ce mec-là, en taule, il fait les pipes et le café, voyez ?

  

Et c'est le savoir, le savoir !, qui me semble la base de toute chose. Alors qu'on cesse de dire à ces pauvres enfants aux têtes blondes et brunes, désormais sacrifiés, qu'il leur suffit d'avoir une intelligence bien faite et que l'ignorance est un état de liberté salutaire. L'ignorance ne rend pas libre. Ou elle fait la liberté des progressistes. Le savoir enracine. Il fait des conservateurs.

  

Et c'est le savoir, le savoir !, qui me semble la base de toute chose. Alors qu'on cesse de dire à ces pauvres enfants aux têtes blondes et brunes, désormais sacrifiés, qu'il leur suffit d'avoir une intelligence bien faite et que l'ignorance est un état de liberté salutaire. L'ignorance ne rend pas libre. Ou elle fait la liberté des progressistes. Le savoir enracine. Il fait des conservateurs.

  

Lourde est la tête qui porte la couronne.

  

Nous cherchons toujours les envahisseurs hors de nos murs. Nous croyons toujours que le changement vient de l'extérieur, le plus souvent à la pointe d'une épée. Puis nous nous retournons et découvrons qu'il vient de l'intérieur de la tête d'un concitoyen qu'on ne remarquerait pas dans la rue.

  

Il est toujours utile d'affronter un ennemi prêt à mourir pour son pays. Vous avez en définitive, lui comme vous, le même objectif en tête.

  

Le coeur ment, la tête joue cent tours, les yeux seuls voient juste. Que la pensée suive, au lieu de précéder, et dès lors advient la connaissance de la vérité.

  

C’est difficile de mettre une laisse à un chien une fois qu’on lui a posé une couronne sur la tête.

  

Un type faible qui se précipite tête baissée sur un ennemi plus fort que lui, on dit qu'il cherche à se suicider.

  

Un statisticien est une personne qui peut avoir la tête dans un four et les pieds pris dans la glace et dire qu'en moyenne il se sent bien !

  
content top