content top

Recherche mot : susciter

'individu soucieux d'hédonisme cessera de considérer son corps comme une étrangeté, un étranger, certes, mais il faudra aussi consentir à ces fulgurances qui l'habitent. Mieux, il s'agira de les susciter, de les décupler et d'en assurer la vitalité.

  

Opposer science et conscience, ou science et spiritualité, c'est opposer des modules fondamentaux de notre être, et susciter en nous une guerre.

  

Opposer science et conscience, ou science et spiritualité, c'est opposer des modules fondamentaux de notre être, et susciter en nous une guerre civile dont nous ne sortirons jamais gagnants. Opposer science et spiritualité reviendrait à opposer nos deux mains, qui sont censées travailler ensemble.

  

Dans une relation fort-faible, seul le membre faible de la pair a besoin de craindre de susciter l'envie de son partenaire ; le fort n'éprouve pas en effet de crainte analogue, car il sait que le faible est sans pouvoir pour agir de manière aussi destructrice à son égard.

  

Le mort le plus chargé de couronnes immortelles aurait souvent tort de ressusciter.

  

Un livre, pour mériter d'être écrit, doit susciter des désastres, engendrer des perditions, des anéantissements, des trahisons de l'ordre social, il doit prodiguer le feu d'un incendie esthétique.

  

Nous ne savons pas ressusciter les corps, mais nous commençons à savoir ressusciter les rêves.

  

Le roman est l'art de créer un homme, la biographie l'art de le ressusciter.

  

Dans ces moments d'intense découragement, une phrase maladroite peut achever les plus vaillants. Un message sincère peut, en revanche, ressusciter les volontés moribondes.

  

Le but de l'art est presque divin : ressusciter s'il fait l'histoire ; créer, s'il fait de la poésie.

  

La prière est la forme d'énergie la plus puissante que l'on puisse susciter.

  

Je meurs chaque nuit pour ressusciter chaque matin.

  

Vouloir c'est susciter les paradoxes.

  
content top