L'Amérique n'est plus essentielle au monde par sa production, mais par sa consommation, dans une situation de demande globale, phénomène structurel crée par le libre-échange.