content top

Recherche mot : sport

On dit que je suis misogyne. Mais tous les hommes le sont. Sauf les tapettes ! Je crois qu'il y a du vrai, en particulier dans le sport. Mais c'est une misogynie rationnelle que je peux expliquer.

  

Qui aime avec transport ne vit plus pour soi, il vit dans l'objet de son amour.

  

Je sais que j’ai un style particulier, une signature. Elle s’inspire de la Nouvelle-Angleterre. Elle s’inspire des cowboys. Sans doute aussi de l’univers du sport. C’est une mosaïque ; une mosaïque d'inspirations qui n'ont rien à voir avec la mode, mais qui sont authentiques, naturelles, réelles et intemporelles.

  

Dépolitiser consiste à faire accepter au bétail son statut de dominé en détournant son regard sur des faux problèmes, ethniques, religieux, de genre, ou en le divertissant par le sexe, la danse, les soins du corps, le sport, les jeux vidéo... Et si possible tout cela ensemble !

  

Si les Français savaient le rôle de l'intelligence et de volonté, la part de l'esprit et de caractère dans la plupart des sports ; avec quel entrain ils y pousseraient leurs enfants !

  

En sport, dès qu'on s'arrête, on régresse.

  

La rancune est une lourde pierre que nous transportons inutilement sur l'unique et étroite route de notre vie.

  

Battre les records, c'est l'idée fixe d'un véritable sportif, et il y a là comme une usurpation par le corps de cette vocation spirituelle du chrétien : se dépasser soi-même.

  

S'il est vrai qu'il est plus facile pour un chameau de passer à travers le chas d'une aiguille que pour un riche d'entrer au Royaume des cieux, un constat s'impose : il n'y a pas de sport professionnel au paradis.

  

Le sport amuse les masses, leur bouffe l'esprit et les abêtit.

  

La pêche est un sport étrange puisqu'elle n'empêche guère ceux qui surveillent leur ligne de prendre du ventre.

  

Faites défiler les vieillards d'un pays, et vous connaîtrez l'état de ses sports.

  

Le secret d'une bonne santé : la pratique raisonnée de tous les excès et l'abstention nonchalante de tous les sports.

  

Les transports violents ont des fins violentes et meurent dans leur triomphe ; aimez-vous donc modérément.

  

Dans le sport professionnel actuel, il est deux certitudes : sans fric, on ne va nulle part, mais avec du fric, on ne va pas nécessairement quelque part.

  
content top