content top

Recherche mot : souffrir

Le plaisir épicurien consiste tout simplement en l'évitement de la douleur : il est négatif et réactif - jouir, c'est ne pas souffrir - quand celui des cyrénaïques est positif et actif.

  

Le plaisir épicurien consiste tout simplement en l'évitement de la douleur : il est négatif et réactif - jouir, c'est ne pas souffrir - quand celui des cyrénaïques est positif et actif.

  

La question n’est pas : les animaux, peuvent-ils raisonner ? Ni : peuvent-ils parler ? Mais bien : peuvent-ils souffrir ?

  

Celui qui veut réussir doit apprendre à combattre, persévérer et souffrir.

  

Supporter de souffrir pour quelqu'un a qui on tient. C'est un peu ça la vie non ?

  

Aimer, c'est accepter de souffrir. On ne peut pas aimer quelqu'un sans pleurer avec lui, partager ses problèmes, ses peurs.

  

Avant d’accéder au bonheur, il faut d’abord souffrir et bien travailler.

  

Verser le sang de son prochain, c'est ne croire ni en Dieu ni en l'humain, c'est souffrir l'enfer aujourd'hui et demain.

  

Souffrir serait encore plus dur si faire souffrir n'existait pas.

  

Le courage est le réflexe de défense des êtres normalement équilibrés, un moyen de ne pas souffrir. La révolte ronge, l'acceptation mène tôt ou tard à l'apaisement.

  

Seul ce qui ne cesse de nous faire souffrir reste dans la mémoire.

  

Qui sait tout souffrir peut tout oser.

  

Souffrir est une faiblesse, lorsqu'on peut s'en empêcher et faire quelque chose de mieux.

  

On aime l'autre pour sa folie, même en sachant qu'on doit en souffrir, puisque c'est la marque qu'il va laisser en nous.

  

Mieux vaut souffrir de l'estomac que de l'esprit.

  
content top