content top

Recherche mot : soucis

L’unité nationale, quand elle est le souhait d’un chef d’État qui est en campagne pour sa réélection et qu’elle est proposée à des gens qui sont concurrents, adversaires, voire ennemis parce qu’ils sont eux aussi en campagne pour la même élection, est une fiction. Hollande veut l’unité nationale… derrière lui ! La France est le cadet de ses soucis – de même chez ses challengers…

  

Les soucis ressemblent à des fauteuils à bascules ; ils donnent quelque chose à faire mais ne conduisent nulle part.

  

Enfants petits, petits soucis ; enfants grandis, grands soucis.

  

La plupart de nous vivons dans notre tête, ressassant soucis, échecs passés et catastrophes futures. Le toucher d'une main bienveillante nous ramène dans le monde présent et nous aide à être de nouveau en phase avec la réalité.

  

Dès que les sourcils poussent, les soucis viennent.

  

Les caddies sont les enfants de la balle. Ramasser les pourboires est le souci des caddies. Ramasser les balles, le cadet de leurs soucis.

  

On meurt jeune quand on se fait trop de soucis ; l'inquiétude est la mère de toutes les rides.

  

A mesure que les soucis de la vie diminuent, ceux de la mort augmentent.

  

Le dégoût et les soucis naquirent de l'abondance.

  

La couche nuptiale est l'asile des soucis ; c'est le lit où l'on dort le moins.

  

J'ai regardé dans le registre des maladies et n'y ai point trouvé les soucis ni les pensées tristes. Cela est fort injuste.

  

L'Italien noie ses soucis dans la nonchalance, le Français dans les chansons et l'Allemand dans la boisson.

  

Rien ne dure toute la vie, pas même vos soucis.

  

Argent, tu es cause des soucis de la vie, tu fournis de cruels aliments aux vices des hommes.

  

Prolonge la pensée de l'interlocuteur et montre que ses soucis sont les vôtres. Applicable à tous les domaines.

  
content top